12.5.11

"Salaud de pauvre !"

Oui, la politique c'est du cinéma. Et notre ministre aux affaires européennes nous l'a rappelé en évoquant en filigrane de sa proposition nauséabonde la réplique de Jean Gabin dans "La traversée de Paris".

Il y a beaucoup de pauvres, rendons-les utiles puisque évidemment, ils ne foutent rien et vivent aux crochets de la société !

Et il se cache derrière l'excuse du "des droits = des devoirs". À quand les travaux d'intérêts généraux pour continuer à toucher le chômage ? M. Wauquiez incarne le franc virage à droite - la droite bleu marine - du gouvernement afin de ratisser pour 2012... C'est écoeurant et malsain, cela salit notre pays qui piétine un texte vieux de plus de 2 siècles : les Droits de l'Homme et du Citoyen.

Sous le prétexte du droit, M. Wauquiez va enfoncer la tête de ceux qui sont au bord de la noyade et que le RSA tente de sauver.
À l'époque de la rédaction des droits de l'Homme, on "raccourcissait" pour moins que ça !