21.9.13

Confession

De mes erreurs, je tire l'essence,
Le vin de l'oubli
Je m'enivre salement
Et regarde le soleil noir
À m'en brûler l'envie

De mes endroits, je tire les vers,
Extraits de sens
Je distille drôlement
Et laisse partir le temps
Tant qu'il y en a !

De mes yeux, je tire un trait,
Vidé de sens, vidé du sang
Je funambule dangereusement
Et fais vibrer ma corde
Résonne !