25.10.13

L'ombre vide

L'OMBRE VIDE


Je suis une ombre vide
Une peau morte en mouvement
Un monstre livide
Qui rit et qui ment

Je vous vois animés
De la vie qui vous porte
Quelque chose est brisé
En mon âme morte

Je suis une ombre vide
Une peau morte en mouvement
Un monstre livide
Qui rit et qui ment

Les codes de l'amour
Que je prétends adopter
Vous rendent sourd
À ma sonnante vacuité

Je suis une ombre vide
Une peau morte en mouvement
Un monstre livide
Qui rit et qui ment

Cinquante milliards de cellules
Se meuvent et se glissent
Dans le grand ridicule
D'une existence factice

Je suis une ombre vide
Une peau morte en mouvement
Un monstre livide
Qui rit et qui ment