Nouvel album GRÂCE disponible au format CD et digital 12 titres !
Commandez-le ici !

13.2.14

d'un coup de gueule de Skin (Skunk Anansie)

Dans un billet publié sur le site britannique du Huffington Post, la chanteuse Skin (Skunk Anansie) l'ouvre en grand contre les violences faites aux femmes : "J’en ai assez. [...] J’en ai assez de lire des faits divers où les femmes sont victimes d’agressions, ou de voir des photos d’elles battues et couvertes de bleues. Je suis fatiguée d’entendre parler de viols collectifs, ou de mutilations génitales, ou de violence sexuelle, sans qu’on attache de l’importance à ce qui pourrait être fait pour faire face à tout cela. Plus que tout, j’en ai assez d’entendre que l’on ne peut rien faire pour changer cela."



Bien que je ne sois pas concerné dans mon histoire personnelle, les violences faites aux femmes m'a toujours révolté, ulcéré et navré. Les faits divers s'accumulent et d'accélèrent et rein ne semble bouger dans nos sociétés. Skin se plaint de l'immobilisme en Grande-Bretagne, nous pourrions tout autant le faire pour l'inertie de notre pays, toujours prompt à se révolter, jamais à décider ! Surtout décider d'une action efficace !
Skin nous promet que "Vendredi prochain [13/02], je serai sur scène à Trafalgar Square, et je vais crier à pleins poumons que nous n'avons pas à en avoir marre, que nous ne devons pas accepter cela. (...) Nous allons appeler au changement politique, à l'éducation sexuelle obligatoire dans les écoles, aux mesures pour assurer que les femmes dans les centres de détention de l'immigration soient à l'abri de la violence, à l'abrogation des lois de visa qui lient les travailleurs domestiques à leurs employeurs et les mettent en risque grave d'exploitation."