15.4.15

[DiY] Ah non, ça lui reprend ! Modification d'un délai BOSS DD3

BOSS DD3, le ventre ouvert
"Mais retirez-lui son fer à souder !". À peine un projet électronique achevé, je me surprends à enchaîner sur un autre. Heureux  possesseur d'une pédale de délai BOSS DD-3 que j'utilise pour créer un léger retard gauche-droite et créer un espace stéréo, je souhaitais y ajouter quelques fonctions à savoir un filtre coupe-haut et une modulation sur le délai.
Après quelques recherches, ce blog m'a indiqué la marche à suivre pour la "high  cut mod" et pour la "modulation mod".



Question : pourquoi de telles modifications ? Pour tenter de se rapprocher des premiers délais à bande produits dans les années 1970. Chacune des répétitions de ce genre de délai perdait en définition (=high cut mod) et les moteurs faisant tourner la bande n'étaient pas réguliers, d'où des toutes petites erreurs dans le delay time (=modulation mod). Or, la BOSS DD3 est numérique. Ces charmantes erreurs ont disparu d'où mon envie de les ajouter.

Pour la high cut mod, un simple condensateur de 15nF avec un interrupteur (pour enclencher ou non la fonction) est soudé sur la patte centrale du potentiomètre de feedback. L'effet est immédiat ! Chaque répétition est moins brillante que a précédente ce qui crée un effet naturel d'éloignement, une sorte de sensation de profondeur.
Inconvénient : on perd en nombre de répétitions, il faut donc pousser un peu plus le feedback.

le  petit LFO
Pour la modulation mod, c'est un peu plus compliqué puisqu'il faut ajouter un circuit de LFO (oscillateur basse fréquence) qui va venir subtilement faire varier le potentiomètre "delay time". Là aussi, un inverseur autorise trois positions : modulation subtile, aucune modulation (position centrale), modulation plus prononcée. La sortie de l'oscillateur est soudée à la patte centrale du "delay time".

J'ai fixé les valeurs de vitesse et de profondeur afin d'éviter d'utiliser d'encombrants potentiomètres - de toute manière, je ne souhaite pas transformer la DD3 en chorus. Les valeurs réagissent de la manière suivante : faible résistance = vitesse rapide ou profondeur ample ; résistance élevée = vitesse lente ou profondeur serrée. J'ai fixé la résistance de vitesse à 220k et ai le choix entre deux profondeurs de 490R ou 2,2k (commutables via l'inverseur).

Voici le schéma de l'oscillateur
Layout du LFO pour BOSS DD3
Layout sur stripboard pour la modulation du délai

Et ça marche ! Le délai offre des répétitions "chorussées", avec une très légère variation. Le son semble comme plus riche, plus ample. Les deux fonctions enclenchées, je me retrouve avec un délai très old school. Le petit "plus" : mon oscillateur n'est pas parfait, sa sinusoïde n'est pas hyper régulière ce qui rend cette modulation d'autant plus... imparfaite ! Et ça me plaît !