Nouvel album GRÂCE disponible au format CD et digital 12 titres !
Commandez-le ici !

22.12.15

Rawlemon et Aquacell : (r)évolutions dans l'énergie

Notre défi d'aujourd'hui, c'est celui de l'énergie. Notre économie repose (trop) dessus et non seulement les sources d'énergies ne sont pas assez diversifiées (le pétrole étant majoritaire) mais elles sont peu renouvelables. Et je n'aborde pas la question de la pollution.

Ainsi je m'intéresse de près à toute innovation et avancée en matière d'énergie. Je viens de découvrir deux produits qui sont actuellement commercialisés : Rawlemon et Aquacell.

Rawlemon est une sphère remplie d'eau dont le but est de concentrer les rayons du soleil vers une cellule photoélectrique. C'est révolutionnaire car à énergie équivalente, Rawlemon requiert 100 fois moins de silicium qu'un panneau solaire classique. De plus, il est capable de fonctionner la nuit avec la lune avec un rendement moindre. Tiens, en parlant de rendement : il est de 57% avec Rawlemon contre 15% avec un panneau solaire.
Le modèle ci-contre fait 2.15m de haut, avec une sphère de 1m de diamètre (524 litres) est produit 180W de puissance en 220V.
L'entreprise propose aussi une sorte de fenêtre à intégrer un bâtiment afin que celui-ci soit son propre producteur d'énergie. Puissance espérée :
2500 W !




Aquacell est une autre (r)évolution énergétique : voici les première piles rechargeables(*) à l'eau ! Grâce à une réaction chimique d'électrolyse, ces piles se rechargent en 5 minutes plongées dans l'eau et ouvertes.
Aucun métau lourd utlisé, juste une feuille de zinc à l'intérieur et un taux de recyclage de 85% contre 50% pour les piles alcalines. Une vraie avancée quand on sait que les piles sont une source non négligeables de pollution !




 (*)EDIT : il s'agit d'un hoax ou rumeur propagée par internet. Le site Hoaxbuster a lancé une discussion à ce sujet : les piles sont passées de "chargeables" à "rechargeables" en un article, ce qui n'est pas la même chose ! Concrètement, les piles sont vendues "inactives" et doivent être "activées" dans l'eau. Une fois épuisée, elles ne peuvent être rechargées.