1.7.17

L'onyx, nouvel extrait de Grâce



Les paroles de "l'Onyx" ont été co-écrites avec Franck à la manière d'un "cadavre exquis" : nous avons exactement écrit un vers sur deux. La contrainte était d'avoir le maximum d'alitérations en "x", le thème était de célébrer les couleurs qui se reflètent dans le noir (d'où le clin d'oeil au peintre Pierre Soulages et à son outrenoir). Sans doute l'un des textes les plus denses de toute la trilogie... et l'un des plus libérateurs !